Saint-Aubin-du-Cormier sur les réseaux sociaux

Marchés et foire

Augmenter la taille des caractèresRéduire la taille des caractèresEnvoyer cette page à un amiImprimer la pageIcone TwitterIcone facebook

Le marché de Saint-Aubin-du-Cormier a toujours été, depuis sa création, un marché florissant, favorisé par les privilèges octroyés aux habitants par le duc Pierre de Dreux, fondateur de la ville. Un annuaire de la fin du 18e siècle signale, depuis 1237, "un marché hebdomadaire considérable et cinq foires annuelles".

Il fut fixé tout d'abord le mardi, mais ce choix déplut au seigneur de Vitré qui avait établi un marché à Chevré. Un accord fut signé stipulant que le marché de Saint-Aubin aurait lieu le jeudi. Dès le 13e siècle, le marché avait lieu sur la place du Carroir, l'actuelle place Alexandre Veillard.

On y trouvait tout ce que l'agriculture et l'industrie produisait alors. Les halles se trouvaient sur la place du Carroir au dessous de l'ancienne église.

En 1636, une épidémie que l'on désignait sous le nom de "mal contagieux" sévit dans la ville et le marché fut transféré hors de la ville. Il se tenait alors près du village de Butte blanche dans un champ.

Concernant les foires, seule celle de Noël perdure de nos jours.