Saint-Aubin-du-Cormier sur les réseaux sociaux

Actualités

Augmenter la taille des caractèresRéduire la taille des caractèresEnvoyer cette page à un amiImprimer la pageIcone TwitterIcone facebook

COVID-19 - Réussir le déconfinement

La France met fin à son confinement à partir de ce lundi 11 mai. L'objectif est de reprendre nos activités, de manière progressive, sans déclencher une nouvelle vague de contagions. En l'absence de traitement efficace démontré, plusieurs solutions existent pour limiter la propagation du virus et protéger les populations.

La municipalité est à pied d'oeuvre depuis le début du confinement et mène, en synergie avec les communes de Liffré-Cormier, de multiples actions. 

Nous sommes convaincus que tous les Saint-Aubinais peuvent être, plus que jamais, acteurs et force de propositions dans cette période. C'est de cette manière que nous pourrons enrichir la pallette des solutions pour réussir le déconfinement

L'action solidaire de fabrication de masques en tissu que nous venons de lancer s'inscrit dans cette dynamique de participation citoyenne et de solidarité.

Les gestes "barrière"

Il est impératif de continuer à appliquer les gestes "barrière" :

  • se laver fréquemment les mains au savon
  • garder ses distances
  • tousser ou éternuer dans son coude
  • éviter de se toucher le visage.

Les masques

Il existe différents types de masque :

pour les professionnels de santé

  • les masques FFP2 protègent ceux qui les portent des gouttelettes contaminées : ils filtrent 94% des particules jusqu'à une taille de 0.6 micromètre
  • les masques chirurgicaux empêchent ceux qui les portent de projeter des gouttelettes contaminantes

pour le grand public

  • les masques alternatifs sont un peu moins efficaces : ils filtrent entre 70 et 90% des particules de 3 micromètres.

Il n'y a pas de solution miracle : les masques seuls ne peuvent juguler la pandémie. Néanmoins, les masques artisanaux en tissu peuvent constituer une barrière de plus qui limite les projections de gouttelettes contaminantes, à condition de respecter certaines précautions.

La situation à Saint-Aubin-du-Cormier

La ville a pu bénéficier fin mars d'une 1re livraison de masques fournis par les Ateliers du Coglais que nous remercions. Nous avons également placé courant avril une commande de 500 masques en tissus (norme AFNOR). Ils seront livrés d'ici fin mai.

Dans les 2 cas, une partie est destinée aux agents lorsque la distanciation physique n'est pas possible. Une autre est mise à disposition des plus fragiles à travers les actions de notre CCAS.

Afin de toucher le plus grand nombre, le plus rapidement possible :
  ° nous avons fait évoluer la mission d'une personne en service civique au sein de la collectivité vers la coordination d'une action solidaire de fabrication de masques en tissu
  ° des commerçants (bureaux de tabac, pharmacies, grande surface) ont passé des commandes pour en vendre à la population : cette action que nous encourageons contribuera, même modestement, au redémarrage de l'activité commerçante locale durement impactée depuis le début du confinement.

Bien utiliser son masque

Pour garantir une efficacité maximale du masque, quelques précautions doivent être prises :

AVANT

  • avant de mettre le masque, lavez-vous les mains au savon
  • ne manipulez le masque qu'en le tenant par les élastiques
  • avec le masque, recouvrez bouche et nez

PENDANT

  • une fois ajusté, évitez de le toucher
  • ne le glissez pas sur votre tête ou votre menton (même pour un appel téléphonique ou une cigarette)

APRÈS

  • enlevez le masque par derrière et jetez le immédiatement dans une poubelle fermée
  • lavez-vous les mains au savon         
  • les masques en tissus doivent être lavés en machine à 60° et pendant 30 minutes au moins
  • il est recommander de les sécher dans les 2 heures qui suivent le lavage, de préférence dans un sèche-linge

Port du masque : quelles obligations ?

Le gouvernement a fait le choix d'imposer le masque dans plusieurs cas et pour certaines catégories de professionnels :

  • pour tous les enseignants (fournis par l'Éducation nationale)
  • pour les salariés : dès lors qu'ils ne peuvent pas respecter la distanciation sociale avec leurs collègues (fournis par l'employeur)
  • au collège : les enfants devront tous porter un masque tout comme les professionnels qui y travaillent (fournis par l'Éducation nationale)
  • pour tous les personnels de la petite enfance (fournis par l'employeur)
  • dans les transports en commun : le port du masque est obligatoire pour les passagers à partir de 11 ans (fournis par le transporteur ou à défaut par la municipalité sur justificatif de transport en commun)
  • pour tous les chauffeurs de bus, tramways, taxis ou VTC qui ne disposent pas d'une vitre de protection (fournis par le transporteur)

Dans les magasins, ce sont les gérants qui décideront : le port du masque est recommandé pour les clients comme pour le personnel.

Retourner à la liste